Itinéraire

 

Vendredi 9 octobre 2015 :  Bruxelles èChicago è New-Orleans

Nous arriverons à New-Orleans,  le 9 octobre en fin d’après-midi.  Nous ne consacrerons pas beaucoup de temps à cette merveilleuse métropole Louisianaise. Nous serons mercredi et même si l’Arnaqueuse du Mississippi ne dort jamais et que nous combattrons le décalage horaire dans Frenchmen Street, nous ne resterons qu’une nuit. Nous aurons tellement mieux à faire ailleurs….

 

Samedi 10 octobre 2015 : New-Orleans è  Mobile

Probablement réveillés dès l’aube et plutôt affamés (nous prévoyons un petit déjeuner de parachutiste), la matinée sera consacrée à la prise des motos. Ensuite vous devrez vous demander si vous prenez de suite la route vers Mobile ou si vous profitez encore un peu des «hot spots» de The Big Easy. L’étape vraiment courte vers Mobile (+/- 220 kilomètres) vous permettra ce choix. Pas de véritable surprise pour notre arrivée à Mobile, l’hôtel, le Veets, Gyna, etc… Un retour aux sources de B.J., l’heure sera à se retrouver, à s’immerger, à se dire que ça y est, on est Sweet Home Alabama !

 

Dimanche 11 octobre 2015 : Mobile è Orange Beach

Dernière étape connue de ceux qui ont partagé notre aventure de 2014. Même si nous changerons un peu le parcours, la journée sera très moto. Nous quitterons Mobile pour une découverte pas comme les autres. Avec mon complice, le Tripy, nous allons jouer un peu ; je vais dissimuler dans ses circuits imprimés, quelques surprises, quelques farces. Vous partirez à la recherche de B.J. façon «Chasse aux Trésors»… Arrivée à Orange Beach vers les 16 heures, première halte, ici nous resterons deux jours. Comment faire autrement d’ailleurs, le Golfe du Mexique, la plage, et surtout le Florabama. Les Motards Belges y sont attendus !! Savez-vous que  Joe GILCHRIST, le patron, avait traversé l’Océan pour nous déposer une invitation à revenir dans le plus grand «Juke Joint» du Golfe du Mexique ? C’était lors de sa visite au Petit Tonneau, le 18 octobre dernier.

 

Lundi 12 octobre 2015 : Orange Beach è Orange Beach 

Ce matin le petit-déjeuner restera ouvert jusqu’à 11 heures, une petite attention bien utile pour récupérer de la veille. Journée libre, les activités sont illimitées, pêche, sortie en mer à la rencontre des dauphins, balade, visite, musée (National Museum of Naval Aviation) à faire absolument, shopping, plage, baignade, rien, etc…  Nous terminerons de toute façon au Florabama, les pieds dans le sable, la tête dans les étoiles,  les oreilles en feu. Il sera bien difficile de repartir.

 

Mardi 13 octobre 2015 : Orange Beach è Apalachicola

Nous quitterons Orange Beach par la superbe route de la côte ; direction l’Est. Une étape d’abord vers Pensacola, une des plus vieilles villes américaines, dont le passage par le centre historique nous offrira de beaux restes. Après un petit détour par le parc fédéral de Santa Rosa Island, une merveille de nature vierge. Ensuite l’US 98, nous proposera un itinéraire magnifique traversant des parcs naturels, longeant au plus près, parfois même à le toucher le Golfe du Mexique ; vous découvrirez le caractère ultra sauvage de cette région.Sur les plages désertes, la blancheur du sable semblera irréelle. Arrivée à Apalachicola entre le Golfe du Mexique, National Forest et en face de  Saint-Georges Island, un avant-goût de Paradis !!

 

 

Mercredi 14 octobre : Apalachicola è St. Augustine

Dès le début de la journée, nous quitterons les plages du Golfe pour une traversée d’Apalachicola National Forest absolument renversante !! Nous éviterons les écarts à pieds, les habitants de la Forêt portent des noms de famille plutôt bizarres : Alligators, Serpents, Tortues, et autres monstres des marais.  Après cette incursion au sein d’une des plus belles réserves des Etats-Unis, nous reprendrons la route vers l’Est, à travers une région moins  spectaculaire, une route propice à la réflexion, le temps de reclasser nos premiers souvenirs. La fin du parcours et l’arrivée à St. Augustine aux abords de l’Atlantique sera vraiment sympa. Dans les derniers kilomètres, nous longerons Lake Alto, Santa Fe Lake, nous traverserons Melrose avant d’enjamber St. Johns River pour arriver à St. Augustine. Ce soir nous retrouverons la musique, B.J. est aux commandes.

 

Jeudi 15 octobre : St Augustine è Savannah

Mercredi matin, l’ambiance sera cool et le rythme propice à une dernière petite visite de la ville, avant le départ pour une étape forte en émotions. St. Augustine, c’est la plus ancienne ville des Etats-Unis, fondée par les Espagnols en 1565, le centre-ville vaut vraiment le détour. Nous avons beaucoup hésité à rester deux jours, mais on sera encore mieux ailleurs… Nous devrions quitter St. Augustine vers 12 heures. Notre route, semblera sortir d’un livre d’images, pas vraiment compliquée et plutôt roulante, nous longerons l’Atlantique. Les panoramas rempliront notre imaginaire de marins.  290 kilomètres pour arriver à notre seconde halte, ici aussi nous resterons deux jours. Savannah, la Belle de Géorgie, aux charmes dangereux. Ce soir, encore la musique, c’est toujours B.J. qui nous guide.

 

 

Vendredi 16 octobre : Savannah è Savannah

Savannah captive depuis longtemps les visiteurs avec ses rues bordées d’arbres, son architecture datant d’avant la guerre de Sécession et son accueil chaleureux. Savannah est souvent citée comme une des plus belles villes de l’Amérique du Nord. C’est une ville typique du Vieux Sud côtier au climat chaud et humide. Votre journée sera libre, le staff vous renseigne…  ses belles demeures, ses entrepôts de coton, ses places, ses bâtiments publics de style colonial, Forsyth Park, Owens-Thomas House, Jepson Center for the Arts, Mercer-Williams House, Cathedral of St John the Baptist, Ralph Mark Gilbert Civil Rights Museum, etc… Cependant vous pourriez préférer reprendre vos motos pour une balade aux alentours de Savannah et personne ne vous jettera la pierre ; époustouflant aussi !! Nous aurions voulu rester un mois mais ….

Comme hier et avant-hier, B.J. nous fait entendre la voie !

 

Samedi 17 octobre : Savannah è Augusta

Malgré la tristesse, malgré les regrets et sans aucune envie, nous quitterons Savannah. Consolez-vous, cette journée, vos Harley-Davidson sauront prendre soin de vos cœurs endoloris. En effet, c’est sur base d’un itinéraire répertorié parmi les plus beaux que nous remonterons Nord-Ouest vers notre prochaine étape. Ce parcours va vous offrir des sensations mélangées de pilote et d’aventurier. Comme les coureurs du Paris-Dakar, vous sourirez béatement, fier de vos trajectoires sur cette route faite pour vous.   

Sympa même avec le camion…  Si, le soir,  vous voudrez chanter «We are The Champions» je vous laisserai négocier avec B.J…..  

 

 

Dimanche 18 octobre : Augusta èMarietta

Les deux prochains jours seront du même acabit. Priorité aux itinéraires, j’ai puisé dans une base de données américaine les connaissances qui me manque. Les possibilités multiples, les options nombreuses et les commentaires éloquents m’ont guidé pour tracer ces dernières étapes. Nous rejoindrons Atlanta via Marietta par les plus belles routes de l’état. Les détours ne manqueront pas, les émotions non plus.

 

Lundi 19 octobre : Marietta èMarietta

Pour cette dernière journée libre, nous ne manquerons pas à nos traditions, choix multiples, le staff vous renseigne...  Visite d’Atlanta, aquarium,  ou dernière balade, le choix sera géorgien….

Mais ce soir, on chante une dernière fois…

 

Mardi 20 octobre : Marietta èAtlanta èChicago èBruxelles (21 octobre)

Retour des motos, bus jusqu’à l’aéroport, bagages, douanes, embarquement, escales, mauvais films. Kip of Beef ? Petit pain sous vide, mini-salade, 1 cm³ de beurre, sel et poivre en sachet, couteau et fourchette en plastique, café honteux, etc…  Pas facile de vous convaincre de nous accompagner en vous parlant… de retour. Je préfère revenir au début : Nous arrivons, le 9 octobre à New-Orleans en fin d’après-midi…..

 

  Cédric LORENT

No entries found.