L'Itinéraire

Day By Day

 

 

Vendredi 9 mai vers 9 heures du matin - Goodbye Bruxelles !

Brussels Airport : les regards sont distraits, égarés, partagés entre les « au-revoir » à nos chauffeurs d’un jour et les premiers conseils de Marc, Beverly Jo, Philippe, Patricia ou Cédric.

 

 

Vers 11 heures - Attachez vos ceintures

L’avion n’attendra pas, passeport, Esta , enregistrement des bagages, contrôles, bagage à main, revues, médocs, fouille, ....fouille ??? Et ouais ! :-)

 

 

Vers 13 heures   - Escale à Chicago, pfff ...

Quelques heures pour l’immigration, récupérer les bagages, passer la douane, redéposer les bagages, chercher la porte pour Atlanta,.. No Stress, ils nous attendent !

 

 

Vers 17 heures - Well come to Atlanta, Géorgie, USA

Arrivant d’Europe trop tard et trop fatigués pour prendre en charge nos montures, nous réserverons cette formalité au lendemain. Donc direction le check-in de notre hôtel, pour une soirée calme, instructive (briefing oblige) et une première pitance très US.

 

 

Samedi 10 mai  - Go to Florence

Dès l’aube, petit déjeuner de parachutiste. En plein décalage horaire, ( à 5 heures du matin US, il sera midi à Bruxelles), votre estomac ne manquera pas de vous réveiller pour vous le rappeler ! La journée est consacrée à la récupération de nos motos et à une première route très sympa en direction de Florence. Une étape ni trop longue, ni trop courte, idéal pour une prise en main de nos HARLEY. Ce samedi, nous ne consacrerons pas de temps à Atlanta mais pas de regret, nous y reviendrons le dernier jour. Florence, la ville de William ChristopherHANDY, le père du Blues ou de Sam PHILLIPS qui a découvert Elvis PRESLEY. Nous devrions l’atteindre vers 16 heures. Notre hôtel est très blues, c’est effectivement dans ses installations que s’organise chaque année le W.C. HANDY FESTIVAL. Soirée et musique à l’hôtel…

 

 

Dimanche 11 mai - Florence suite....

Visite : The Smokehouse, Fame, Muscle Shoals to music Row Live, Mc Graws Coffee, House, On the Rocks, nous plongerons dans la ville de W.C.HANDY, né ici, le 16 novembre 1873 dans une cabane construite par son grand-père sous l’esclavage ou celle de Sam PHILIPPS, ingénieur du son, producteur de plusieurs stations radios avant d’ouvrir, en 1950, Sun Records à Memphis, « We Record Anything-Anywhere-Anytime ».

Lundi 12 mai - « Quelque chose en nous du Mississippi » Clarksdale

Très belle étape vers l’épicentre du delta du Mississippi, Clarksdale c’est Cross Road, l’intersection de la 49 et de la 61, où Robert JOHNSON a vendu son âme au diable contre la recette du blues, où les rues portent les noms de John Lee HOOKER, etc.. Ici Muddy WATERS, Ike TURNER, Bessie SMITH, Son HOUSE, Sonny BoyWILLIAMSON… nous troublent de leurs râles magnifiques.

 

 

Mardi 13 mai - Blues Dreaming

La dérive dans le delta entre les champs de coton, les plantations et les patelins abandonnés. Nous plongeons dans ce Sud profond, immortalisé par ses luttes raciales. Dans des bars éphémères et délabrés, la musique et ses notes lancinantes accompagneront notre rêverie. Ce soir, changement d’ambiance, on dort en province, au bord du fleuve, bercé par le Blues. La musique dépendra de nous et de nos rêves... BJ, Marc, ne dit-on pas qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même ? ce soir, vous assurez ?

 

 

Mercredi 14 mai - New Orleans, « L’arnaqueuse du Mississippi »

New Orleans ; métissée, festive, véreuse, elle exerce toujours avec talent son inépuisable pouvoir de séduction. Elle joue de ses charmes comme on joue de ses talents. Une belle étape de route, pour quitter le Mississippi (l’état, pas le fleuve) et prolonger notre balade dans une Louisiane chaude et moite. Ce soir, on se dégote un poil de Jazz, un brin de Blues, une pelletée de Cajun et un très gros tas de Zydeco pour enflammer nos corps que le diable hante depuis le départ.

 

 

Jeudi 15, vendredi 16, Samedi 17 et dimanche 18 mai - C’est BJ qui est aux commandes……

 

 

May 15 Coming Home to Mobile  Its my Birthday  !

Traversant marécages et petits villes, c’est par l’ancienne route côtière de Hwy 90 qu’on quittera New Orleans pour retrouver enfin sa ville sœur, Mobile, Alabama. établie par les Français en 1702. Cette ville a inspiré des artistes telles que Johnny CASH, Charlie DANIELS, Bob DYLAN, Chuck BERRY , Lynrd SKYNRD, THE ALLMANBROTHERS… lieu de naissance des plus grands musiciens « side men de luxe «  … Fred WESLEY (JamesBROWN), Jimmy HALL (Wet WILLIE, Greg ALLMAN BAND), Anthony CRAWFORD (Neil YOUNG, Steve WINWOOD), Will KIMBROUGH (Emmy Lou Harris) … autant que des mégas artistes accomplis telle que Jimmy BUFFETNotre quartier générale est un Mecca de la musique et des motards. Veets Bar and Grill dans le quartier historique de Downtown Mobile. Musique et rencontres avec des amis, de la famille et des musiciens qui font le répertoire de mes BJs Sunday Brunch. Tout cela avec 55 bougies a souffler ! Musique endiablé et rires en vue ! L’hôtel est juste a côté … donc, on peut vraiment faire la fête !

 

 

May 16 -  De leau, de leau et  Music Please !

 

Soutenue par le Club des Motards « HOG » ou Harley Owners Group de Mobile, on va démarrer le tour proposé par ses gars du coin… Dans une ambiance bien « laid back » les ballades en motos ce feront sur les chemins historiques qu’ont inspiré le mélange du Blues, Soul et Calypso de la région … proprement dit le « Dixie Rock » A travers des routes connues des Amérindians, des soldats de la guerre civil… les esclaves et les planteurs , on peut s’imprégner d’une autre vision du Sud et voir pourquoi, à travers son histoire souvent dure, la naissance d’un langage commun était le seul recours vers l’harmonie de vivre ensemble et fonder un nouvel avenir. Les sites tels que le navire de guerre The USS Alabama, The Mardi Gras Museum, Forte Condé, Bienville Square,Blakley State Park... sur les marécages de Tensaw River sont des découvertes qui laissent des traces. Une journée qui se termine sur le Mobile Bay Causeway ou musique, repas et bon temps se mélangent avec convivialité … sur l’eau ! Pour les renards de la nuit … il y a toujours Veets Bar and Grill qui nous attends pour partager sur le pousse !

 

 

May 17 - Flora-Bama here we come ! Mesdames sortez vos soutiens gorges sil vous plaît !

Dans le sud les inspirations musicales ne viennent pas seulement de l’histoire… mais viennent de la nature ! Le Baie de Mobile est formée par plusieurs rivières qui convergent avant de lentement se verser dans le Golfe du Mexique. Une panoplie de créatures diverses amusent et étonnent les egrets, aigles, pélicans, alligators,dauphins… les explosions de couleurs venant des fleurs et des arbres centenaires… Une chaleur humide et enivrante nous rappel qu’on est dans un climat subtropicale. En longeant la baie par des routes douces et belles, on arrive nous aussi au Golfe Du Mexique… A nous la belle vie !Un super hôtel avec chambres balconnées sur le sable blanc comme neige, un Golfe qui gorge de vie aquatique… et … le fameux Flora-Bama Lounge !! Légendaire dans le monde entier d’être un des derniers forteresses de la musique et la belle sauvagerie que l’on appel du Rebel Rock ! Sur la plage…5 scènes, musique à tout heures, hamburgers à tomber… De laCountry, Rock, Blues, Americana … tout y est ! Mais avant tout, c’est un lieu de fun sans fin… un havre pour les motards.

Je demande gentillement que toutes les femmes qui nous accompagnent emmène un soutif de rab pour faireune initiation très spéciale (pudique, ne vous inquiétez pas quoi que ) C’est aussi une grand famille qui va nous accueillir et la soirée va être délicieusement longue… Les aurores à en couper le souffle !!

 

 

May 18 - Dimanche  Blue Angels et des Anges au grand Bleu

Le lendemain on est plus libre… et les activités trop nombreuses ! Un tour en moto va être proposé par « HOG » pour les incontournables de leur bécane ( oh yeah, baby !) en commençant par le Musée de Naval Air Station dePensacola, Florida. Un must selon moi ! Maison mère de l’escadron The Blue Angels, ce site contient une collection unique au monde des zincs qui représente toute l’histoire de la technologie et génie des ingénieurs créateurs. Simulateurs, avions de toutes les époques et beaucoup d’histoires de ces fêlés graves qui les pilotes… superbe ! Ensuite cela serait la surprise magnifique de savoir ou les « HOG » vont nous emmener ?? Toujours ponctuer des points de chutes musicales du coin, sur les routes sélectionnées par des passionnésdes Harley Davidsons !Pour ceux qui préfère une journée relax il y a un choix énorme d’activités sur place … A 11hrs précise un service religieux unique au monde se passe … eh oui … au Flora-Bama. Worship On TheWater  De la musique Gospel live sous tente ouvert à la plage. On y va en shorts, jeans… et si l’âme vous en dit … vous pouvez vous faire baptiser dans le surf du Golfe du Mexique par Chaplin JEREMY… un des plus progressifs jeune prêtre dans la région. Les excursions pour voir les dauphins, faire de la pêche, des kilomètres de ballade sur plages désertes… les restaurants sur l’eau, les magasins de souvenirs… et de la musique partout, partout ! Notre dernière nuit de musique sera extraordinaire, en compagnie des auteurs-compositeurs chevronnés qui vont nous apprendre la tradition de « guitar pull »… un événement qui va clôturer notre aventure Mobilian avec l’authenticité digne des gens du Sud qui connaissent la valeur de leur héritage musicale et l’importance de le sauvegarder... Émotion garantie !!!…

  Kiss, Beverly Jo SCOTT

Lundi 19 mai - Des lois ségrégatives de Jim CROW à Angela DAVIS ou Condoleezza RICE : Birmingham

Départ pour une avant-dernière étape. Quitter la région de Mobile aura un certain goût de fin de séjour et nous devrions entendre chantonner les uns et les autres  «ce nest quun au revoir BJ, ce nest quun au revoir »Mais réconfortés par les vibrations sonores de nos Harley, nous arriverons à Birmingham en fin de journée. La ville des droits civiques des Afro-Américains nous rappellera les combats difficiles gagnés par la démocratie américaine. La ville d’Angela DAVIS ou de Condoleezza RICE, celle où, emprisonné pour avoir pris part à une protestation non violente, Martin Luther KING rédigea la « Letter from Birmingham Jail » aujourd’hui mondialement célèbre.

 

 

Mardi 20 mai -  «Atlanta Metropolitan Area »s’étend sur pas moins de 21 comtés, pas Classic !

Cette métropole internationale a augmenté son agglomération de 24 % entre 2000 et 2010, battant ainsi tous les records de croissance aux Etats-Unis. Par les petites routes pour une dernière étape moto ou par l’autoroute pour mieux profiter d’Atlanta, la ville la plus peuplée de Géorgie, nous quitterons Birmingham dès l’aube. Siège de CNN, Coca-cola, UPS, c’est aussi la première ville à avoir élu un maire noir. Joli clin d’œil pour la ville qui a vu naître Martin Luther KING. Après la remise de nos montures, le High Museum, lAquarium (le plus grand du monde), le Botanical Garden, les suggestions ne manqueront pas. Soirée libre et musique locale pour une ultime nuit sous les étoiles US.

 

 

Mercredi 21 mai - Bruxelles, ma belle

Dernier jour : bagages, bus, enregistrement, fouille.... fouille, encore ? et ouais encore !

Pensifs et silencieux, dans le hall de l’aéroport d’Atlanta, entre la mélancolie de la fin de notre aventure et la joie prochaine de retrouver nos proches, nous n’aurons rien d’intéressant à dire ou à faire… Une promesse seulement, celle de nous revoir lors de la « soirée retrouvailles ». Le temps pour Philippe BUISSIN (notre photographe) de compiler nos souvenirs dans un album de +/- 60 pages, pour Théo et Nique d’arranger la salle du Petit Tonneau et de préparer la sauce du spaghetti.